Carte Grise Image Votre carte grise en 24H

L’actualité carte grise sur Cartegrise.com

Catégories : Actualités

La commission européenne envisage de durcir la réglementation concernant le contrôle technique des véhicules en réduisant la durée de validité de celui-ci et en l'élargissant aux 2 roues.

Ce qui va changer :

Aujourd'hui, le contrôle technique d'un véhicule âgé de plus de 4 ans doit être fait tous les 2 ans. L'idée est de rendre le contrôle obligatoire chaque année dès le 6ème anniversaire du véhicule, sous couvert d'améliorer la sécurité routière en réduisant le nombre d'accidents lié à un problème technique et permettant de mieux faire passer la pilule aux usagers qui, en plus du coût non négligeable du contrôle (60 € ou plus), devront faire des réparations qui n'étaient pas forcément prévues à la base.

Mais cette réglementation pourrait bien être durcie et élargie à de plus nombreux véhicules. En effet, la commission européenne envisage également dans son projet dont le but est d'accorder les règles de sécurité entre les pays de l'Europe et d'élargir le contrôle technique à d'autres véhicules et notamment aux 2 et 3 roues comme c'est déjà le cas dans de nombreux pays comme l'Allemagne ou l'Angleterre, dans lesquels les motos et cyclomoteurs à deux ou trois roues sont soumis à ce type de contrôle.

Du côté du gérants d'établissements de contrôle technique, ils devraient également approuver cela, étant donné le surcroit d'activité que cette mesure devrait leur fournir.

Les règles concernant l'obligation de faire un contrôle technique pour établir un nouveau certificat d'immatriculation ne devrait pas changer : ce dernier doit toujours avoir moins de 6 mois.

L'équipe de Cartegrise.com

 

Sources : http://www.autonews.fr    /   http://www.lefigaro.fr  / http://www.le-controle-technique-auto.com/

  • Posté le 23/07/2012 à 19:51 par Daniel

    Beaucoup de ceux qui possèdent un véhicule ancien, sont souvent des personnes qui n'ont malheureusement pas les moyens de s'acheter un véhicule récent bourré de technologie trop couteuse en maintenance et avec une fiabilité de plus en plus douteuse dans le temps. Après l'envolée du carburant, des assurances, du coût de l'entretien, encore une taxe complémentaire, émanant de la bureaucratie européenne, qui viendra directement pénaliser les plus démunis qui ont besoin de se déplacer et n'apportera rien de plus à la sécurité. Tous les deux ans c'est suffisant ! Mieux vaut éduquer les gens et les inciter à entretenir régulièrement leurs véhicules en diminuant déjà les périodicités d 'entretiens, aberrantes, conseillées par les constructeurs, que de pénaliser financièrement les consommateurs à faible revenu en les incitant à contrecarrer une obligation supplémentaire qui risque de tuer la première fort nécessaire. Il y a déjà beaucoup trop d'interdits détournés dans dans notre beau pays!

Commentaires