Le constructeur automobile allemand, au cœur d’un énorme scandale de fraude aux tests anti-pollution, va rappeler 8,5 millions de véhicules au sein de l’Union Européenne, dès janvier 2016. Différents outils ont été mis à disposition pour informer les  consommateurs.

 

Lancement d’un numéro vert et d’un site internet

Tandis qu’1 million de véhicules sont concernés en France, soit près de la moitié des voitures vendues par le groupe (Audi, Volkswagen, Skoda et Seat) depuis 2009, la marque rhénane a lancé un numéro vert et un site internet pour permettre aux clients de savoir s’ils sont concernés, ou non, par la fraude. Pour rappel,  les véhicules équipés d’un moteur diesel sont concernés par le trucage.

Ainsi, tous les clients souhaitant obtenir des informations peuvent joindre le 0805.805.200 gratuitement, de 07h00 à 22h00. D’autre part, le site https://informations.volkswagengroup.fr/ permet aux usagers de savoir rapidement si leur véhicule est concerné ou pas.

 

Utiliser sa carte grise pour détecter une fraude

Depuis le formulaire présenté sur la droite du site précédemment cité, on peut saisir des informations directement issues de son certificat d’immatriculation pour s’informer de la situation de sa voiture. Pour cela, il est demandé le numéro de châssis (champ E. de la carte grise) ainsi que la date de la dernière immatriculation (champ I.). Attention de ne pas confondre avec la date de 1ère immatriculation, affichée en haut de la carte grise.

Le groupe allemand précise d’emblée que « les véhicules équipés de moteurs Euro6 ne sont pas concernés » et rassure ses clients en affirmant que « les écarts constatés (d’émissions d’oxydes d’azote) ne remettent nullement en cause la qualité, la fiabilité et la sécurité de votre véhicule ». Enfin, si un véhicule est déclaré concerné par le scandale, l’automobiliste n’aura rien à faire selon la marque : « Volkswagen Group vous contactera dès que possible pour vous informer des mesures nécessaires » est-il précisé sur la plateforme web d’information.

 

L’équipe de Cartegrise.com

 

Source : lefigaro.fr / Crédit image : wikipedia.org

Commentaires