Carte Grise Image Votre carte grise en 24H

L’actualité carte grise sur Cartegrise.com

Dans son projet de budget 2017, l’État français mise sur une augmentation significative des recettes issues des radars automatiques. Le chiffre symbolique d’1 milliard d’euros pourrait mettre être atteint. Les automobilistes sont prévenus…

 

Une hausse prévisionnelle de 25%

 

Pour être tout à fait précis, le Projet de Loi Finance 2017 table sur un montant record évalué à 844 millions d’euros de recettes, issues des contrôles automatisés sur les routes de France. Par conséquent, c’est une augmentation proche de 25% par rapport à l’année civile en cours qui est attendue. En effet, en 2016, le prévisionnel s'établit sur 672 millions d’euros d’amendes récoltés.

Compte tenu des amendes majorées, un montant additionnel de 147 millions d'€ pourrait venir se greffer au prévisionnel 2017 qui flirterait donc avec le milliard d’euros. Ce serait une véritable première à l’échelle hexagonale depuis le lancement des dispositifs de contrôle automatique en 2002.

 

Quelle est la raison d’une telle augmentation ?

 

En accord avec les annonces faîtes le 2 octobre 2015 par le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), le Gouvernement Français a prévu de renforcer son dispositif en matière de lutte contre la violence routière et cela expliquerait en grande partie la hausse prévue des recettes.

En effet, le nombre de radars automatiques installés sur les routes de France va passer de 4450 à 4600 en 2017, soit 150 nouvelles machines supplémentaires déployées sur 1 an. Ce chiffre gonflera à 4700 d’ici fin 2018. L’objectif étant d'élargir les contrôles sur des zones particulièrement accidentogènes, notamment sur des aires peu contrôlées (chantiers, réseau secondaire hors agglomération, etc…), le Gouvernement est particulièrement optimiste notamment au vu de l’efficience toujours meilleure des contrôles automatisés.

 

Toujours plus de radars

 

En effet, avec les radars discriminants capables de faire la différence entre véhicules lourds et légers ; le remplacement des cabines fixes par des radars double sens capables d’effectuer des contrôles sur les deux axes de circulation et les radars autonomes dits "radars de chantiers" implantés à proximité de zones de danger temporaires, le dispositif s’est réellement diversifié et renforcé.

Il ne faut absolument pas occulter les radars aux feux rouges qui seront bientôt en capacité de contrôler la vitesse et, surtout, les radars mobiles embarqués qui vont être confiés à des société privées dès le début de l’année 2017, au mois d’avril, faute d’effectifs de Police et de Gendarmerie suffisants. En outre, avec la multiplication des panneaux et cabines leurres, il sera d’autant plus compliqué de déterminer les zones de contrôles. Au final, à horizon 2020, ce sont 20 000 radars automatiques qui sont prévus sur l’ensemble du territoire…

 

L’équipe de Cartegrise.com

 

Sourcesradars-auto.com / bfmbusiness.bfmtv.comlesechos.fr

Commentaires