Demande de
CARTE GRISE

Service par Internet pour effectuer votre demande de nouvelle carte grise
Catégories : Actualités

Face à la grogne et au désarroi de milliers d'usagers ayant réalisé une demande de carte grise via la plateforme de l'État (ANTS), le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé une prochaine simplification des procédures pour obtenir une carte grise via Internet.


Un seul mot d'ordre : la simplification (une fois de plus)


Un demi-million voire 600.000 dossiers en attente du côté de l'Agence Nationale de Titres Sécurisés (chiffres Europe 1) ? En raison d'innombrables bugs recensés sur le site de l'ANTS, plateforme utilisée par l'État pour les demandes de carte grise depuis la fermeture des guichets « carte grise » au sein des préfectures, de nombreux automobilistes n'obtiennent pas leur nouvelle carte grise, attaquent l'État en justice et obtiennent gain de cause.


Face à cette situation, le Ministre de l'intérieur a déclaré ceci devant la commission d'Évaluation des Politiques Publiques de l'Assemblée Nationale (propos relayés par l'AFP via Le Point) : « Nous allons travailler, sur les cartes grises, à une simplification de ce qui est demandé à l'usager [...], de manière à rendre plus lisible, plus efficace, plus simple l'ensemble de ce qui est demandé ».


Vers un désengagement total de l'État ?


Si Gerard Collomb s'est défendu en arguant que 3,5 millions de certificats d'immatriculation ont été délivrés depuis le mois de novembre dernier, il resterait 200 000 demandes en attente, dont une partie de dossiers incomplets, soit « l'équivalent de 9 jours d'activité » selon l'ancien maire de Lyon.


Un rapport a été commandé à l'IGA pour auditer les dépenses générées et les avantages retirés depuis la mise en place du Plan Préfectures Nouvelle Génération, autrement dit, depuis la complète numérisation des démarches via des télé-procédures.  Ce rapport va-t-il conclure que la demande de carte grise en préfecture était plus rentable ? La simplification annoncée va-t-elle conduire à un désengagement total de l'État au profit des professionnels agrées et habilités pour traiter les demandes d'immatriculation ? Affaire à suivre....


L'équipe de Cartegrise.com

Commentaires