1er Juillet prochain : Contrôle Technique, restriction de circulation, ce qui change vraiment

Publié le
par

De nouvelles mesures assombrissent le ciel des automobilistes français à compter du 1er Juillet 2019. Un nouveau durcissement du contrôle technique ainsi que des restrictions de circulation dans un large périmètre parisien, nous vous dirons ce qui changera réellement à partir du 1er juillet prochain.

Nouveau contrôle technique

Annoncé en 2018 et initialement prévu pour le 1er Janvier 2019, le nouveau durcissement a été repoussé de 6 mois sous pression du mouvement des « Gilets Jaunes ». Il rentera finalement en vigueur dès ce 1er Juillet et fera grincer des dents plus d’un automobiliste. En effet, dorénavant, les véhicules concernés par l’obligation de visite technique périodique devront respecter la norme NF R 10025/2016.

Cette nouvelle mesure concernera cette fois-ci uniquement les véhicules diesel, car les points de vérifications visent le taux d’émission des gaz polluants et l’opacité des fumées. Points déjà contrôlés auparavant, mais désormais les résultats doivent être conformes aux données renseignées sur le certificat de conformité du véhicule. En clair, le véhicule ne doit pas rejeter plus de gaz polluants qu’au moment de sa sortie d’usine. Un non-respect de ce taux sera considéré comme défaillance majeure impliquant l’obligation de contre-visite dans les deux mois.

Toutefois – et c’est là le paroxysme de cette mesure – uniquement les véhicules répondant à la norme Euro 4, Euro 5 et Euros 6 (à partir de 2005), auxquels la norme NF R 10025/2016 est applicable, seront concernés. Pour les véhicules plus anciens, les contrôles des gaz d’échappement resteront inchangés pour cause d’absence de critères de comparaison. En effet, même si ces véhicules sont certainement moins respectueux de l’environnement, les exigences administratives au moment de leur homologation étaient moins élevées.

Pour connaître la norme Euro de votre véhicule et savoir si votre véhicule sera concerné par ce nouveau durcissement du contrôle technique, vous pouvez d’ailleurs consulter votre certificat d’immatriculation. Vous trouverez cette information en case V.9 de la carte grise.

Interdiction des vieux véhicules dans le Grand Paris

L’autre mesure phare concerne les franciliens : la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE) dans le Grand Paris. Il s’agit d’une interdiction de circulation des véhicules éligibles à la vignette Crit’Air 5 ou non-classés. Elle sera valable du lundi au vendredi de 08h00 à 20h00 dans un périmètre délimité par l’A86. Au total, 78 communes se trouvent dans cette zone sans compter la ville de Paris. En effet, la métropole appliquera une restriction de circulation encore plus sévère en interdisant les véhicules avec vignette Crit’Air 4 à compter du 1er juillet prochain.

L’interdiction de circulation dans le Grand Paris touchera les voitures et véhicules utilitaires (légers) mis en circulation avant le 1er janvier 1997 pour les motorisations essence, quant aux diesel, la date de première immatriculation butoir est le 1er janvier 2001. Les poids lourds et bus avec première mise en circulation avant le 1er octobre 2006 et les motos et scooter immatriculés avant le 1er juin 2000 seront également concernés par cette interdiction de circulation.

Cette mesure, qui a pour objectif de réduire la pollution de l’air, sera mise en place progressivement. Même si le non-respect peut être sanctionné avec une contravention de 3ème classe pour les véhicules légers et de 4ème classe pour les poids lourd, il n’y aura pas de vidéo-verbalisation sera appliqué. Pour le moment, les forces de l’ordre feront des contrôles aléatoires avec mission de sensibiliser les automobilistes. En 2021, quand les restrictions de circulation seront uniformes dans toutes le Grand Paris, métropole y compris, les contraventions devront être sanctionnées notamment par vidéo-verbalisation par les caméras et capteurs installés d’ici-là sur les bordures de l’A86.

Pour aider les citoyens à remplacer leur véhicule concerné par cette interdiction de circuler dans le cadre de la mise en place de la ZFE Grand Paris, une aide financière a été créée par la Métropole du Grand Paris. Cette aide pouvant aller jusqu’à 5000 € est cumulable avec le Bonus Écologique et la prime à la conversion – de quoi inciter les automobilistes franciliens à renouveler leur parc auto. Plus d’informations sont disponibles sur le site Internet de la Métropole du Grand Paris.

Catégories : Actualités

Rédigé par

Rédacteur Cartegrise.com

PARTAGER CET ARTICLE
COMMENTAIRES