Plaques d’immatriculation électroniques : bientôt en France ?

Publié le
par

Mis à jour le Tuesday 16 July 2019

La plaque d’immatriculation ou plaque minéralogique est obligatoire en France. Elle comporte le numéro d’immatriculation du véhicule et doit respecter les normes et législation en cours. Généralement produite en alu ou plexiglas, une nouveauté vient de faire son apparition dans le monde automobile : la plaque d’immatriculation électronique. Actuellement disponible en quelques pays, sera-t-elle bientôt également disponible en France ? 

Plaques d’immatriculation électroniques : quésaco ?

La plaque d’immatriculation électroniques est constituée d’un écran numérique respectant les dimensions réglementaires des plaques minéralogiques. Celui-ci est recouvert d’une protection en verre incassable avec encadrement. Même d’apparence classique, ces dispositifs sont bourrés d’une électronique de pointe : un processeur, un système de communication sans fil et même une balise GPS (option).

Interactives et évolutives, elles n’affichent pas uniquement le numéro d’immatriculation, mais peuvent également permettre de montrer d’autres renseignements du véhicule ou du propriétaire. Les forces de l’ordre pourront accéder par exemple aux informations concernant l’assurance, le contrôle technique, le permis de conduire. Il sera également possible d’afficher un message d’alerte en cas d’accident ou de vol. Puis, grâce à la balise GPS, on pourra géolocaliser le véhicule ou du moins la plaque d’immatriculation. Il serait même possible, de payer son parking, le péage ou des amendes avec la carte d’immatriculation électronique.

Tests en cours, arriveront-elle bientôt en France ?

Les plaques d’immatriculation électroniques sont actuellement autorisées dans les Etats de Californie et d’Arizona aux Etats-Unis. Pour posséder une de ces plaques, il faut cependant débourser entre 400 et 700 pour l’achat de la plaque et contracter un abonnement mensuel dont la contribution s’élève à 7 dollars par mois. Autant dire que le prix reste pour l’instant dissuasif et seulement quelques véhicules en sont équipés. Dubaï a également testé ces plaques numériques pendant plusieurs mois avec un résultat plutôt concluant.

Mais seront-elles bientôt disponibles en France ? On peut douter de la mise en place prochaine de ce dispositif ultra-connecté en France. D’une part, leur fiabilité reste douteuse notamment en termes de protection des données personnelles surtout en cas de piratage. De plus, elles sont contraires aux réglementations en vigueur concernant la protection de la vie privée.

D’autre part, en France, le numéro d’immatriculation est attribué à vie au véhicule jusqu’à sa destruction depuis la mise en place du SIV (Système d’immatriculation des Véhicules) en 2009. Par conséquent, il n’est plus nécessaire de changer ses plaques d’immatriculation en cas de modification de la situation administrative du véhicule (vente, déménagement, etc.). La mise à jour de la carte grise restant néanmoins obligatoire, vous pouvez faire vos démarches d’immatriculation en quelques clics seulement sur Cartegrise.com.

Catégories : Actualités

Rédigé par

Rédacteur Cartegrise.com

PARTAGER CET ARTICLE
COMMENTAIRES