Faire ma carte grise en ligne

0

La semaine dernière, on a pu voir des images de Teslas gelées sur place près des superchargers de la marque. Ces images venaient de Chicago qui subit actuellement une vague de grand froid avec des températures – pour nous – spectaculaires sous les -30°C.

Mais est-ce que des situations comme celle-ci pourraient arriver aussi chez nous ? Quel est l’impact du froid sur les voitures électriques ? Sont-ils fiables l’hiver ?

Quelles sont les conséquences du froid sur les véhicules électriques ?

Même si les constructeurs ont fortement amélioré le fonctionnement des véhicules électrique, le froid les impacte toujours beaucoup plus qu’une voiture thermique. Voici les principales conséquences du froid :

L'impact du froid sur la batterie

Le premier élément à considérer est l'impact du froid sur la batterie d’un véhicule électrique. En effet, la batterie est le cœur du système électrique et sa capacité à stocker et à restituer l'énergie dépend de la température extérieure.

Plus il fait froid, plus la batterie perd de sa capacité et de son efficacité.

Selon différents études et tests, la perte d'autonomie des véhicules électriques peut aller de 20 à 50%, lorsque la température descend en dessous de 0°C. En effet, le fonctionnement des batteries des voitures électriques est optimal entre 0 et 45°C.

Certains constructeurs comme BMW ou Nissan mentionnent dans leurs manuels d’utilisation que le froid peut impacter la recharge ou la performance de la batterie.

L'impact du froid sur les équipements

Mais le froid impacte également les équipements du véhicule électrique. En effet, le chauffage, les phares, les essuie-glaces ou encore le dégivrage sont autant de systèmes qui consomment de l'énergie et qui réduisent donc l'autonomie du véhicule.

L’American Automobile Association a révélé qu’un véhicule électrique perd en moyenne 41% de son autonomie dès qu’on allume le chauffage par des températures de -6°C !

L'impact du froid sur la recharge

Le froid modifie les réactions électrochimiques des batteries ce qui influe non seulement sur la décharge, mais également la recharge de la voiture électrique. En effet, le temps de recharge dépend également de la température extérieure et de l'état de la batterie.

Plus il fait froid, plus le temps de recharge est long et plus le risque de dégradation de la batterie est élevé.

En hiver, le temps de recharge peut être multiplié par deux ou par trois lorsque la température est inférieure à 0°C.

Pour limiter cet effet, il existe des solutions techniques comme le préchauffage de la batterie ou l'isolation thermique. Certains constructeurs proposent également des batteries adaptées aux climats froids, comme Tesla qui a développé une technologie spécifique pour ses modèles.

Quelques conseils pour optimiser la fiabilité de votre voiture électrique

Il faut bien sûr prendre en compte la baisse d’autonomie d’un véhicule électrique en hiver. Mais vous devrez pouvoir continuer à l’utiliser sans trop gros de difficultés si vous suivez ces conseils :

  • Garez votre voiture électrique dans un garage fermé si possible
  • Réchauffez la batterie avant de partir pour augmenter son autonomie
  • Préchauffez-la également avant la recharge
  • Rechargez votre voiture de préférence à domicile ou dans un parking couvert plutôt que sur une borne publique exposée au froid
  • Prévoyez plus de temps pour recharger votre véhicule
  • Anticipez vos trajets en fonction des bornes disponibles
  • Rechargez votre véhicule dès que possible, n’attendez pas qu’il soit complètement vide
  • Réglez le chauffage au minimum nécessaire et limitez l’utilisation des autres équipements électriques
  • Privilégiez la conduite en mode éco et ayez une conduite souple sans grandes accélérations ou forts freinages

Pensez également à bien entretenir votre véhicule et de vérifier régulièrement la pression des pneus, qui peut baisser avec le froid et augmenter la résistance au roulement.

La voiture électrique : utilisable même l’hiver

Les épisodes de froid extrême comme à Chicago sont plutôt rares chez nous. Il est donc peu probable que vous vous retrouvez bloqué à côté de la borne de recharge avec une voiture électrique gelée.

D’une manière générale, les véhicules électriques sont effectivement moins performants et moins autonomes en hiver qu'en été. Ils restent toutefois tout à fait utilisables même par temps froid. Il suffit d’être conscient des limites de son véhicule et adapter sa conduite et sa recharge en fonction des conditions climatiques.

COMMENTAIRES
Effectuez vos démarches carte grise ici en moins de 5 minutes !

Commencez ma démarche