PLAQUE IMMATRICULATION ALLEMANDE

Comment fonctionnent les plaques d’immatriculation allemandes ?

Dans l’Union Européenne, le format des plaques d’immatriculation a été normalisé. Ainsi, les plaques allemandes doivent comporter les éléments obligatoires (sigle européen, identifiant national) et respecter les mêmes dimensions. Une plaque allemande pour une voiture a donc le même format qu’en France : 520 x 110 mm.

Toutefois, l’immatriculation est gérée au niveau local en Allemagne, chaque circonscription administrative attribue les numéros d’immatriculation de ses administrés. Ainsi, le numéro d’immatriculation commence avec l’identifiant de la circonscription administrative suivi d’une combinaison alphanumérique composant le numéro d’identification. Nous vous expliquons tout un peu plus dans les détails ci-dessous.

Que vous ayez acheté un véhicule en Allemagne et que vous rapatriez votre véhicule allemand, obtenez vos plaques d’immatriculation en quelques clics sur Cartegrise.com. Toutes nos plaques d’immatriculation respectent les normes et la législation en vigueur en France.

Acheter ses plaques d’immatriculation

Ligne Info Carte Grise

0 892 882 300
Service 0.80 € /min
+ prix appel
 

Du lundi au vendredi 9h30-12h30 / 13h30-18h00

Comment lire une plaque d’immatriculation allemande ?

Comme indiqué précédemment, la plaque immatriculation allemande doit respecter les normes européennes. Par conséquent, vous trouverez l’eurobande à gauche sur fond bleu avec les étoiles européennes et l’identifiant national D pour « Deutschland » (Allemagne). Vient ensuite le numéro d’immatriculation en lettres capitales noires sur fond blanc. Il est constitué de :

  • L’identifiant territorial composé de 1 à 3 lettres (B pour Berlin, M pour Munich, KA pour Karlsruhe, etc.)
  • Le numéro d’identification comprenant 1 à 2 lettres, puis 1 à 4 chiffres

Entre l’identifiant territorial et le numéro d’identification se trouvent les vignettes officielles :

  • A l’avant :
    • Sceau officiel de la circonscription administrative
    • Contrôle anti-pollution
  • A l’arrière :
    • Sceau officiel de la circonscription administrative
    • Contrôle technique (TÜV)

En Allemagne, le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules, deux-roues y compris, depuis 1951. 10 ans plus tard a été instauré la vignette correspondante sur les plaques d’immatriculation allemandes. Les vignettes de contrôle indiquent le mois et l’année de la prochaine visite technique périodique. Afin de faciliter les contrôles de validité des contrôles technique, les vignettes ont une couleur spécifique en fonction de l’année. Au total, il existe 6 couleurs qui se répètent tous les 6 ans. Voici les couleurs en vigueur :

Couleur Année
Brun 1998 2004 2010 2016 2022
Rose 1999 2005 2011 2017 2023
Vert 2000 2006 2012 2018 2024
Orange 2001 2007 2013 2019 2025
Bleu 2002 2008 2014 2020 2026
Jaune 2003 2009 2015 2021 2027

Comment immatriculer son véhicule en Allemagne ?

Contrairement à la France, en plus de ne pas être centralisée, l’immatriculation d’un véhicule n’est pas encore complètement dématérialisée en Allemagne. L’immatriculation en ligne se fait que sous certaines conditions. Ainsi, pour immatriculer un véhicule en Allemagne et obtenir des plaques d’immatriculation allemandes, le propriétaire du véhicule doit se rendre au service des immatriculations appelé « Zulassungsstelle » dont dépend sa résidence principale. Afin d’immatriculer son véhicule en Allemagne, il devra présenter les documents suivants :

  • Les deux volets du certificat d’immatriculation allemand (Teil I et Teil II)
  • Preuve du contrôle technique
  • Mandat de prélèvement pour la taxe sur les véhicules – elle est annuelle en Allemagne
  • Pièce d’identité (CNI ou passeport uniquement)
  • Numéro de l’identifiant électronique de l’assurance responsabilité civile automobile (EVB-Nummer)

En Allemagne, il est possible de réserver en fonction de la disponibilité le numéro d’immatriculation que l’on souhaite (« Wunschkennzeichen »), moyennant finances. Ensuite, le service des immatriculations s’occupe de :

  • L’établissement du nouveau certificat d’immatriculation
  • Attribution du numéro d’immatriculation
  • Production des vignettes officielles

Sur demande, ils fourniront également la vignette antipollution comparable à notre vignette Crit’Air. Celle-ci est par ailleurs obligatoire dans la plupart des villes allemandes. Les plaques d’immatriculation allemandes doivent être achetées chez un professionnel spécialisé et ensuite être ramenées au service des immatriculations pour apposition des 4 vignettes.

Comment garder une plaque allemande ?

Si vous avez acheté un véhicule d’occasion en Allemagne, vous ne pouvez pas garder les plaques allemandes. En effet, votre vendeur doit déclarer la vente et exmatriculer le véhicule. Pour cela, il doit retirer les plaques d’immatriculation et les emmener au service des immatriculations pour annulation : les vignettes officielles sont enlevées.

Dans l’objectif de pouvoir rapatrier votre véhicule allemand en France, vous devez obtenir des plaques temporaires en Allemagne. Vous avez le choix entre les plaques de courte durée (Kurzzeitkennzeichen), valable uniquement 5 jours, et les plaques de transit (Ausfuhrkennzeichen). Malheureusement, la validité des plaques de courte durée n’est garantie qu’en Allemagne. Toutefois, vous avez également la possibilité d’obtenir des plaques d’immatriculation provisoires françaises en WW. Elles sont valides pendant 4 mois et vous permettent non seulement de rapatrier votre véhicule, mais également de l’utiliser en toute légalité en attendant de recevoir votre carte grise définitive.

Commandez vos plaques d’immatriculation en toute simplicité sur Cartegrise.com :

Vos plaques d'immatriculation en 3 clics :