PLAQUE D’IMMATRICULATION BELGE

Vous trouverez sur cette page toutes les informations et explications intéressantes concernant la plaque belge.

Comment fonctionne l'immatriculation belge ?

La plaque belge représente une exception dans l’Union Européenne. En effet, uniquement en Belgique, les plaques d’immatriculation portent une inscription rouge foncée sur fond blanc. Avant la réforme des plaques belges en 2010, leur petite taille était également unique en Europe. Depuis, le format des plaques d’immatriculation a été adapté au format homologué européen avec eurobande sur le côté gauche.

En Belgique, la plaque immatriculation n’est pas attribuée au véhicule, mais à son propriétaire. Ainsi, lors de la vente du véhicule, l’ancien propriétaire récupère les plaques qu’il peut utiliser pour son nouveau véhicule. Le numéro d’immatriculation belge est d’ailleurs composé de 6 caractères dans l’ancien système (ABC-123) ou de 7 caractères au format 1-ABC-123 (nouveau système). Autre particularité du système d’immatriculation belge : il est possible d’acheter une plaque complétement (ou presque) personnalisée pour la modique somme de 1000 €.

Vous avez acheté un véhicule en Belgique ? Achetez les plaques d’immatriculation françaises en toute simplicité sur Cartegrise.com. Qu’il s’agisse de l’immatriculation provisoire en WW ou le numéro d’immatriculation définitif, quelques clics suffisent ! Nous vous garantissons la livraison rapide.

Acheter ses plaques d’immatriculation

Ligne Info Carte Grise

0 892 882 300
Service 0.80 € /min
+ prix appel
 

Du lundi au vendredi 9h30-12h30 / 13h30-18h00

Où faire une plaque d'immatriculation belge ?

En Belgique, contrairement à la France, la délivrance des plaques d’immatriculation n’est pas privatisée. En effet, toutes les plaques belges sont depuis plus de 60 ans fabriquées près de Bruxelles par une seule société. La plaque arrière est délivrée par l’Etat et doit être estampillée par la Direction pour l'Immatriculation des Véhicules (DIV).

La plaque d’immatriculation belge à l’avant du véhicule n’est qu’un duplicata de la plaque arrière. Il incombe au propriétaire du véhicule de l’acheter dans un centre auto ou autre professionnel proposant le service plaque. Pour être conforme, la plaque belge doit être en relief et les autocollants plaques sont – comme en France – interdits.

Comment faire passer une voiture belge en France ?

Comme nous vous l’avons expliqué un peu plus haut sur cette page, la plaque belge appartient au propriétaire du véhicule. Par conséquent, quand vous achetez un véhicule d’occasion en Belgique, le vendeur retirera les plaques d’immatriculation. Afin de pouvoir rapatrier votre nouvelle voiture en France, vous avez 3 solutions :

Alors que l’obtention des plaques WW nécessite d’effectuer un certain nombre de démarches préalables qui ne sont possibles qu’après l’achat du véhicule, la demande de plaques de transit belges peut être faite le jour de la vente. Valable 30 jours, la plaque de transit belge permet l’exportation du véhicule.

Si vous avez déjà obtenu votre CPI WW, n’hésitez pas de commander vos plaques temporaires sur Cartegrise.com. Ainsi, vous avez la certitude de recevoir des plaques conformes en 24 h directement chez vous.

Vos plaques d'immatriculation en 3 clics :

Comment obtenir plaque de transit belge ?

La demande de plaque de transit belge doit se faire auprès des guichets de la DIV à Bruxelles. La plaque de transit est ensuite envoyée par courrier dans les 24 h à une adresse en Belgique. Vous avez également la possibilité de retirer vos plaques de transit en Belgique au bureau de poste de Bruxelles de Brouckere. Toutefois, le retrait ne se fait uniquement entre 17 et 18 h du lundi au vendredi. Cependant, une plaque de transit belge demandée et traitée par la DIV avant 13 h peut être retirée le même jour.

Pour obtenir une plaque de transit en Belgique, vous devez justifier de la souscription d’une assurance automobile responsabilité civile de la même durée de validité que la plaque. Vous devrez également vous acquitter de la rétribution de 75 €.