CERTIFICAT DE CONFORMITE ET IMMATRICULATION

Le Certificat de conformité ou COC comporte toutes les informations sur les caractéristiques techniques du véhicule. Cartegrise.com vous fournit tous les renseignements utiles sur ce document.

  1. Accueil
  2. >
  3. Documents carte grise
  4. >
  5. Certificat de conformité

Certificat de conformité et carte grise

Le certificat de conformité, également connu sous l’abréviation de son nom anglais « Certificat of Conformity » COC, atteste – comme son nom l’indique – de la conformité d’un véhicule aux normes et directives européennes. Ce document est établi par le constructeur à la sortie d’usine d’un véhicule neuf. Il comporte toutes les informations et renseignements concernant les caractéristiques techniques du véhicule.

Vous venez d’acheter un véhicule neuf en France ? Vous importez un véhicule neuf ou occasion d’un pays européen ? Ou encore, vous avez transformé votre voiture en utilitaire par exemple ? Dans ces cas, il est indispensable de fournir un COC lors de la demande de carte grise. Les certificats d’immatriculation ayant été harmonisés au niveau européen en 2004, les informations techniques renseignées sur le certificat de conformité sont reportées sur la carte grise. Les différentes cases de la carte grise reprennent des lignes distinctes du COC. On trouve par exemple le type de carburant en case P.3, le numéro de série en case E, mais également la cylindrée (P.1), la vitesse moteur (U.2) ou, le cas échéant, le numéro de réception par type (K). Lorsque la carte grise de votre véhicule comporte une erreur, il est évident qu’il devient nécessaire d’obtenir un certificat de conformité pour pouvoir demander la correction de la carte grise.

Cartegrise.com vous donne toutes les informations nécessaires sur ce document obligatoire pour l’obtention d’une carte grise pour un véhicule neuf ou d’occasion importé ou transformé.

Ligne Info Carte Grise

0 892 882 300
Service 0.80 € /min
+ prix appel
 

Du lundi au vendredi 9h30-12h30 / 13h30-18h00

Information Les différents types de certificats de conformité

En France, on distingue trois différents types de COC. Le certificat de conformité CE qui est le plus courant, atteste de la conformité du véhicule à une directive européenne. Ce document est établi par le constructeur et peut être édité dans la langue du pays du constructeur. Il y a également le document dit « 3 en 1 » uniquement réservé aux véhicules neufs. Il s’agit du document Cerfa « Demande d’immatriculation d’un véhicule neuf » qui comporte trois parties : une partie certificat de conformité, une partie identité du vendeur et une partie nouveau titulaire. Enfin, il existe le certificat de conformité national qui est délivré par un constructeur ayant obtenu une réception du type auprès du service chargé des véhicules en France.  

Quels sont les véhicules concernés par le COC ?

Depuis le 1er Janvier 1996, tout véhicule fabriqué et vendu pour le marché européen doit disposer d’un certificat de conformité. Cette obligation concerne les véhicules faisant parties des catégories suivantes :

  • Catégorie M :
    Tous les véhicules à moteur destinés au transport de personnes et disposant d’au moins 4 roues, par exemples les voitures ou les bus
  • Catégorie N :
    Véhicules à moteur prévus pour le transport de marchandises comme par exemple les utilitaires
  • Catégorie L :
    Véhicules à moteur à deux ou trois roues, comme les motos et scooters, et quadricycles (par exemple quads)
  • Catégorie O :
    Cette catégorie concerne les véhicules tractés comme par exemple les remorques ou semi-remorques
  • Catégorie T :
    Il s’agit des véhicules agricoles à moteur et à roues
  • Catégorie C :
    Véhicules agricoles à moteur et à chenilles
  • Catégorie R :
    Sont concernés les véhicules agricoles remorqués

Informations renseignées sur le certificat de conformité

Le COC recense de nombreuses informations techniques concernant le véhicule. Il est imprimé sur du papier sécurisé comportant des filigranes et/ou des bandes argentées. Il montre également le logo du constructeur. On y trouve également les informations spécifiques au véhicule tel que son numéro de série ou son Type-Variante-Version (TVV).

Ensuite, il renseigne sur les caractéristiques techniques du véhicule comme le nombre d’essieux et de roues, le poids à vide ou en charge maximal. Il y figure également les informations concernant le moteur et la transmission (puissance nette, carburation, cylindrée, etc.)

Le certificat de conformité permet d’ailleurs aussi de déterminer l’impact du véhicule sur l’environnement, car on y trouve les différents résultats des tests concernant les émissions de gaz polluants et de la consommation de carburant. La couleur du véhicule et le nombre de sièges ainsi que la vitesse maximale sont également répertoriés. Certains certificats de conformité CE indiquent également le CNIT (Code National d’Identification du Type) qui sera renseigné en case D.2.1 de la carte grise.

Comment obtenir un COC ?

Lors de la sortie d’usine d’un véhicule neuf, le constructeur établit le certificat de conformité correspondant qui est livré avec le véhicule. Une fois la vente finalisée, le concessionnaire peut ainsi directement faire la carte grise pour vous. Il se peut également que le professionnel de l’automobile vous donne le certificat de conformité ainsi que tous les autres documents obligatoires pour vous permettre d’effectuer vos démarches d’immatriculation dans un garage agréé et habilité ou directement sur Internet comme sur Cartegrise.com.

Dans certains cas, il est possible d’obtenir un duplicata du certificat de conformité d’un véhicule d’occasion acheté dans un pays européen si le vendeur ne vous l’a pas fourni. Pour cela, vous devrez contacter le service homologation du constructeur ou de son représentant en France. Le prix de ce duplicata dépend de la marque du véhicule et peut être compris entre 120 et 300 € environ.